Les ombres et les lumières, 9 juin 2021

Mon petit roman a été publié le 9 juin, et je suis allée voir la pile bien alignée sur la table de la FNAC Wilson, à Toulouse, avec une sorte de sentiment d'irréalité. C'est moi qui l'ai fait !

A8CFF70A-E5C3-4526-BA54-74EC19A3AFD9.jpg, juin 2021

Voici une partie du résumé de mon éditrice, en quatrième de couverture :

En 1920, au coeur des Années Folles, Jules et Anna arrivent dans une petite ville thermale de Gascogne pour prendre la direction d’un cinéma. Mais le jeune couple se heurte à l’hostilité de ces notables du sud-ouest de la France qui ne veulent pas d’étrangers. L’atmosphère de la ville devient encore plus oppressante quand on découvre le corps d’une jeune femme. En apparence, il s’agit d’un suicide... Dans cette région où les blessures de la guerre sont encore à vif, on ne déterre pas impunément les secrets que beaucoup voudraient garder enfouis.

Au début, je voulais écrire l'histoire d'une boucherie, de mère en fils, et finalement, cette histoire-là n'a pas voulu s'écrire. Il en reste un écho, une ombre, une trace mais l'espièglerie d'Amandine et de ses amies, la solidarité des femmes, l'amitié des hommes ont effacé Léopold. Il ne reste de lui qu'une signature et une correspondance ADN. On écrit avec des fantômes, Léopold n'en a pas.

signature Léopold mariage.jpg, juin 2021