Le chemin de fer

Jules revient à Vescaut pour régler la question de l'expropriation des terres héritées de sa mère. Sur ces terres sans valeur va passer le chemin de fer...
C'est une question qui m'a beaucoup intéressée. Dans le Var, l'établissement de la ligne qui va d'Hyères à St-Raphaël a été une source d'inspiration, mais j'ai trouvé ma documentation en lisant les comptes rendus en ligne du Conseil Général de la Corse (session de 1906). La ligne qui va de Ghisonaccia à Bonifacio couvrait la période à laquelle se passe mon roman. Les références à des abus lors de l'établissement des lignes précédentes m'ont été très utiles.

Que pourrions-nous dire, lorsque nous voyons des propriétaires oser demander cent et même cent cinquante fois la valeur réelle des biens expropriés, et le jury d'expropriation ne pas craindre d'accorder de semblables allocations ? Jusqu'ici l'Etat et la Compagnie des chemins de fer départementaux, travaillant pour le compte de l'Etat, étaient seuls en cause; et l'on trouvait tout naturel de profiter de l'occasion pour obtenir, outre l'établissement de lignes fort dispendieuses, une moisson pour ainsi dire illimitée de larges indemnités. (...) On espère mettre un terme aux exagérations déplorables qui compromettent gravement la continuation des travaux publics. Nous regrettons vivement que la longueur des formalités d'expropriation n'ait pas permis de réunir, avant la prochaine session du Conseil général, le jury d'expropriation qui devra fixer les indemnités restant dues.

source : Gallica

Grève des cheminots 1910.jpg, déc. 2019 source : geneanet.org, image publiée sous Crative Commons. Si vous cliquez sur la carte, elle s'agrandit.

J'ai aussi mené ma petite enquête sur les endormeurs de trains. Ils inquiètent Marguerite la sœur de Jules, qui a entendu parler des dangers du voyage en chemin de fer. Son frère en profite pour se moquer d'elle, mais ces endormeurs ont bien existé si l'on en croit L'illustré de 1907.

Tenant à la main un petit bouquet qu’il semble respirer avec délices et dans lequel est caché un tube de somnoforme ou de bromure d’étvle, il engage ainsi la conversation. « Si l’odeur de ces fleurs vous importunait, Madame, je m’empresserais de les jeter ». Dénégations polies de la voyageuse. « Ce qui me fait vous dire cela, continue l’individu, c’est que ce bouquet contient une orchidée dont le parfum quoique très agréable est cependant un peu fort et susceptible, à la longue, de fatiguer les personnes nerveuses ». Tout en parlant, il présente les fleurs à la dame et, au moment où celle-ci aspire largement leurs effluves, il brise, comme pour le mouchoir, le tube de l’ampoule dissimulée par des feuillages. Si la voyageuse n’est pas seule, si elle est accompagnée d’une dame ou d’un enfant, le filou a alors recours à la bonbonnière remplie de dragées ou de fondants dans lesquels il a introduit auparavant du véronal, du sulfonal, du hvpnal ou du canalies indica, toutes substances ne se dénaturant pas sous l’action du sucre et dont le goût n’a rien de désagréable. Quelques minutes après la distribution des friandises, tout le monde dort et il est maître de la place.

Hachette1928a.jpg, déc. 2019 La jeunesse ne connaît pas son bonheur, Almanach Hachette 1928. N'hésitez pas à cliquer.

Mon roman continue sa vie, j'en suis bien aise. Je reçois toujours de gentils compliments, je me réjouis de savoir qu'il est lu et apprécié.

Dr Caso lui a consacréun très joli billet : Billet Dr Caso.jpg, déc. 2019

Le village des secrets a plu à Gilles Deboisse, un article à lire sur son site Découvrir l'Histoire en lisant

Sylvie Lassalle réussit un beau récit avec un peu de terroir, un peu d'Histoire et des intrigues multiples qui mêlent malédiction, disparitions, trafic d'opium mais aussi malversations politiques dans un XXème siècle en pleine mutation. J'ai été très intéressé par la reconstitution de la démocratie multipartite naissante sous l'oeil critique de la presse écrite. La lecture est agréable avec un suspense partout présent et favorisé par les nombreux secrets qui planent dans le village de Vescaut. Une surprise, une révélation ou une interrogation attendent le lecteur dans chaque chapitre.

Découvrir L'Histoire2.jpg, déc. 2019

J'ai été particulièrement heureuse du petit message de mon amie bretonne Cécile, qui n'a pas été dépaysée malgré l'éloignement : sms Azelys.jpg, déc. 2019